Situation inédite : le confinement

Stéphanie PONY, éducatrice de jeunes enfants des micro-crèches Nursea, vous parle de cette situation inédite de confinement, et l’impact sur vos enfants.

Voilà le dixième jour de confinement qui s’est incrusté dans nos vies. En grande majorité, toute la famille est réunie dans une maison avec un jardin pour les plus chanceux et en appartement pour beaucoup. Être confiné nous oblige à nous arrêter sur nos vies, car même si le soleil nous rappelle que les beaux jours sont là, la maladie rode. Et le cours de notre vie en est chamboulé.

LE CONFINEMENT RESSENTI PAR LES ENFANTS

A chacun sa manière de vivre cet enfermement forcé. Adultes, nous avons la capacité de combattre ce stress mais les enfants n’ont pas cette capacité. Comment ressentent-ils cette période angoissante ? Difficile à dire, mais leur gestuelle en dit long. Vous avez l’impression que vos enfants font plus de caprices ? Mais comment peut-on définir un caprice ? tout juste un acte volontairement conscient…Et le cerveau de l’enfant n’a pas la capacité avant 6 ans de cet acte mental volontaire. Mais par la colère, la frustration…il va pouvoir s’exprimer. D’où l’importance de verbaliser encore plus ce moment, d’expliquer aux enfants que ce n’est pas des vacances, mais une obligation de rester à la maison, de ne voir personne et encore moins les gens qui sécurisent son quotidien (accompagnantes petite enfance, maîtresse….) mais qu’ils retrouveront bientôt leurs copains de crèche ou d’école.

Le temps nous oblige d’arrêter nos préoccupations, parfois trop matérielles, pour une durée encore indéterminée. C’est le moment d’observer nos enfants, de prendre le temps de les voir jouer, les voir évoluer, de s’amuser ensemble, de parler avec eux, de faire exister leur singularité et de se poser la question : « Pourquoi mon fils de 4 ans a décidé de vouloir repeindre le mur, alors que je suis en plein appel avec mon boss ?! »…. N’hésitez pas à communiquer avec vos enfants, ce sont des éponges émotionnelles, ils ressentent l’angoisse mais ne peuvent la définir sans votre aide.

Ils ressentent l’émotion anxiogène de cette période. Les médias en fond sonore, les propos stressants entre couple, le stress d’être confiné…. n’aident pas à les rassurer. Ils ressentent les inquiétudes des adultes qui sont là pour les protéger pourtant, car les parents, ce sont est eux les plus forts !

Et même si cela est difficile, privilégiez l’individualité de chaque enfant. Oui vous avez plusieurs enfants, mais eux n’ont que deux parents. Prenez du temps avec chacun d’eux mais profitez aussi des jeux de collaboration pour réunir toute la famille si cela est possible.

Et n’oubliez pas les grands parents, les tantes et oncles, profitez de les appeler par Skype, Facetime…. Imprimez des photos, parler autour d’un album construit par ou avec vos enfants….Car même loin, la famille existe et à besoin de lien d’amour pour lutter contre cette épidémie.

Et pensez à vous, les supers parents que vous êtes…prenez du temps pour vous, partagez-vous les moments avec vos enfants si vous en avez la possibilité. Pendant que le papa ou la maman profite de ses enfants, autorisez-vous un bain, jouer de la musique, faire une séance de méditation…plus d’excuse pour remettre à demain ce que vous voulez faire depuis des mois et ne culpabilisez pas !!

Bon courage dans ce contexte particulier, et surtout prenez soin de vous et de vos proches ! 

Lisez nos autres articles

Intéressons nous un instant à l assise en W.

Intéressons nous un instant à l'assise en WMatthieu GARINO, psychomotricien des micro-crèches Nursea, vous parle de cette fameuse posture en W.  Vous avez certainement déjà aperçu des enfants ou même votre enfant s asseoir dans cette position. Qu'induit cette posture...

Journée mondiale des parents

Journée Mondiale des Parents Christelle BERNIER, accompagnante pédagogique des micro-crèches Nursea, vous dédie ces quelques mots à vous, les parents !  En ce 1er juin, nous célébrons la Journée Mondiale des Parents, instaurée en 2012 par l’Organisation des Nations...

Et les bébés ?

 Et les bébés ?Christelle BERNIER, accompagnante pédagogique des micro-crèches Nursea, vous explique quelles sont les 'activités' adaptées aux tout petits.  Le temps de la peinture propre et du sable magique est encore loin, ils sont bien trop occupés à découvrir leur...